Enfants

La physiothérapie respiratoire pour les enfants

Nous aimerions que la croissance de nos enfants se fasse sans crainte. Pourtant, nous savons que dans de nombreux foyers, avec la rentrée, la garderie et la période hivernale, toutes les alarmes retentissent dans la famille.

Certains parents me disent : « pourtant il ne va pas à la crèche et il n’a pas de frère ou soeur ».

Nous prenons sûrement grand soin de nos enfants, mais cela ne les empêche pas d’attraper une infection respiractoire ou toute autre maladie.

Il est clair que nous ne vivons pas en isolation ; par exemple, nous allons aux réunions de famille et amis, ou d’autres lieux contenant un grand regroupement de personnes. Parfois, nous nous retrouvons affectés, que nous soyons jeunes ou plus âgés.

Nous endurons la maladie de notre enfant. Cependant, nous le voyons constamment enrhumé, irrité, inconfortable ; il n’a pas envie de manger, et parfois, la légère nourriture le fait vomir. La nuit arrive et il n’arrive pas à se reposer comme d’habitude…

En conclusion, nous entrons dans un cycle où, parents comme enfants, il est désirable d’en sortir dès que possible.

Quand faut-il consulter ?

La quantité de mucus ou la densité et viscosité du mucus surpasse son mécanisme naturel de défense, rendant la toux insuffisante pour éliminer ces mucosités. 

L’inflammation et les sécretions deviennent persistantes.

Dès son plus jeune âge, l’enfant a déjà souffert d’une importante infection respiratoire, sensibilisant le système respiratoire et rendant les bronches réactives.

L’enfant souffre de pathologies associées ou d’autres particularités.

C’est ici que l’action se déroule ; la physiothérapie respiratoire complémente et soutient le traitement médical pour les enfants.

La consultation du médecin est indispensable. Nous sommes conscients de l’énorme travail que réalisent les docteurs et leurs efforts pour déterminer les virus qui ont atteint le sommet maximal.

C’est pour cela que nous travaillons en synergie avec le docteur, puisque la physiothérapie respiratoire est bénéfique.

Nous sommes dans une situation où, au lieu de nous tourmenter, nous pouvons opter pour le renforcement du traitement.

Les inquiétudes au sujet de la physiothérapie respiratoire

Normalement, au lieu de chercher de l’aide dans la physiothérapie respiratoire pour les enfants, nous sommes doublement inquiets : par nous-mêmes, et aussi par ce que disent les autres.

Nous nous sentons coupables et nous disons :

  • Il a vomi, je lui ai donné les médicaments mais je ne sais pas si son organisme l’a assimilé.
  • Il a sûrement eu un rhume le dimanche, quand on est rentrés tard.
  • Je suis très fatigué et ne sais pas s’il enlève les couvertures la nuit.

Les autres personnes nous disent :

  • Tu dois lui donner ceci/cela pour ses défenses.
  • Tu dois lui nettoyer le nez plus souvent, même s’il ne veut pas.
  • Il a du mucus parce que tu le douches trop longtemps, et tu ne le fais pas bien.

Notre spécialisation

Les physiothérapeutes respiratoires sont spécialisés dans le traitement des bronchites, pneumonies, bronchiolites, asthme, atélectasie, etc.

Tout simplement, c’est notre mission principale de maintenir les voies respiratoires propres, pour une ventilation et une oxygénisation optimales. Nous facilitons l’élimination de sécretions de vos enfants, et nous faisons le maximum pour éviter les rechutes ou les prochaines infections.

Si vous souhaitez vous informer sur la physiothérapie respiratoire pour enfant, contactez-nous. Nous pouvons vous aider.

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

CHOISISSEZ VOTRE LANGUE

ES
EN

Copyright © Miriam Baraldi Salud.

Pin It on Pinterest

Share This